Dentition / Denture

Consi­dé­rés (à tort) comme des sy­no­nymes, den­ture et den­ti­tion ne doivent pas être confon­dus. La den­ti­tion dé­signe le pro­ces­sus de fa­bri­ca­tion, d’éruption et de mise en place des dents (au­tre­ment dit : la pous­sée den­taire), tan­dis que la den­ture dé­signe l’ensemble des dents déjà pré­sentes à un ins­tant donné. La den­ture est donc consé­cu­tive à la den­ti­tion.

Dire d’une per­sonne qu’elle a une belle den­ti­tion, ou une den­ti­tion abî­mée, est donc un non-sens. Seule la den­ture peut être ainsi qua­li­fiée.

Cet en­fant a eu une den­ti­tion dou­lou­reuse.
La den­ture de ce che­val est en mau­vais état.