Près (de) / Prêt (à)

Les mots de même prononciation et de sens différents sont appelés homophones. Près et prêt en font partie et donnent lieu à de fréquentes confusions lorsqu’ils sont employés dans les locutions près de et prêt à. C’est alors un nouvelle locution – hybride – qui voit le jour et que les médias notamment popularisent joyeusement : prêt de. On assiste ainsi à des phrases dépourvues de sens telles que « elle n’est pas prête de recommencer » (au lieu de « elle n’est pas près de recommencer »).

 

Près de est une locution prépositionnelle invariable (formée de l’adverbe près et de la préposition de). Elle signifie sur le point de et annonce une intention, une réalisation imminente.

Il n’est pas près de partir.

Elle n’est pas près de le suivre. (Et non prête de.)

Elles ne sont pas près de changer.

 

Prêt à est une locution adjectivale (formée de l’adjectif prêt et de la préposition à). Elle s’accorde avec le nom auquel elle se rapporte et signifie préparé à, apprêté pour.

Il n’est pas prêt à partir.

Elle n’est pas prête à le suivre.

Elles ne sont pas prêtes à changer.

 

Ci-dessous, une publicité très éloquente du Petit Marseillais. Nous passerons sur le trait d’union manquant (« retrouvemoi ») :

Correctissimo.fr

 

Laisser un commentaire