Écailler un œuf / Écaler un œuf 4

Les verbes écailler et éca­ler, s’ils sont proches par leur forme et dé­si­gnent une ac­tion à peu près sem­blable, sont ce­pen­dant à dis­tin­guer. Dans les deux cas, il s’agit de re­ti­rer ou d’ouvrir une en­ve­loppe ex­té­rieure : les écailles (d’un pois­son par exemple), ou bien l’écale (d’un œuf, d’un fruit…). Contrai­re­ment à ce que l’on en­tend la plu­part du temps, on n’écaille donc pas un œuf, mais on l’écale, c’est-à-dire qu’on le dé­bar­rasse de son écale, de sa co­quille.

Quant aux fruits, cer­tains s’écalent, d’autres se pèlent. Ceux qui pos­sèdent une peau, na­tu­rel­le­ment, se pèlent. Ceux qui pos­sèdent une écale (l’enveloppe re­cou­vrant la coque), telles les noix ou les amandes, s’écalent. Tou­te­fois, pour ce der­nier exemple, l’usage veut que le sens d’éca­ler tende à se rap­pro­cher de ce­lui de dé­cor­ti­quer, où il n’est plus ques­tion d’ôter l’écale en tant que pro­tec­tion ex­té­rieure de la coque, mais d’ôter la coque elle-même.

 

Ci-des­sous, une noix dans son écale.

 Correctissimo.fr

 

4 thoughts on “Écailler un œuf / Écaler un œuf

  1. MF Août 2,2013 10:10

    J’aime bien cet ar­ticle dé­calé.

  2. R. Sep 29,2016 20:57

    Très in­té­res­sant !

  3. A Nov 20,2017 17:21

    et pour la pein­ture qui s en va …on dit éca­ler ou écailler ?

  4. Gerard Déc 25,2017 19:28

    Eca­ler est une forme voi­sine de ecailler qui s’y sub­sti­tuait meme en par­lant du pois­son dans cer­taines re­gions.
    Au fi­nal, avec une pein­ture qui s’ecaille par­fai­te­ment ad­mise, le fait d’elever les pe­tites ecailles que forme la co­quille d’oeuf en di­sant ecailler, est d’une part po­pu­laire au sens qu’il est fort usité et par le peuple dans son en­semble sans s’encombrer d’un sa­voir li­té­raire, d’autre part sy­nec­do­tique en as­si­mi­lant la co­quille bri­sée aux ecailles d’un pois­son ou d’une pein­ture qu’on en­le­ve­rait, de­pas­sant ainsi une éty­mo­lo­gie dis­cu­table qui consigne de fa­con trop per­emp­toire le terme eca­ler au de­co­quillage des oeufs.

Commentaires clos.