Clouer / Clouter

Il ne faut pas confondre les verbes clouer et clou­ter :

  • Clouer si­gni­fie « fixer avec des clous » (on cloue des planches entre elles, un ta­bleau au mur, etc.) ;
  • Clou­ter si­gni­fier « gar­nir, or­ner de clous », dans un but es­sen­tiel­le­ment dé­co­ra­tif, no­tam­ment en ta­pis­se­rie (on cloute un tissu sur une tête de lit, sur un fau­teuil, ce qui a pour ef­fet de le main­te­nir en place tout en dé­co­rant le meuble). Les pas­sages clou­tés, avant d’être ma­té­ria­li­sés par des bandes blanches pa­ral­lèles, étaient gar­nis de clous mé­tal­liques pour si­gna­ler l’en­droit où tra­ver­ser une rue. De même, on parle d’une cein­ture clou­tée, d’un pneu clouté, etc. On peut éga­le­ment clou­ter un oi­gnon ou une viande (avec des clous de gi­rofle, par exemple) pour les aro­ma­ti­ser.