Saynète / Scénette 2

Une saynète (de l’espagnol sainete) est une courte pièce de théâtre, le plus souvent comique, ne comprenant généralement qu’un acte et un nombre réduit de personnages.

Historiquement, cette petite comédie populaire issue du théâtre espagnol était jouée pendant l’entracte d’une pièce plus longue, tel un intermède. Aujourd’hui, et par extension, on parle plus couramment de sketch.

Bien qu’elle se joue sur une scène, la saynète n’a aucun rapport étymologique avec son homophone scénette, lequel peut désigner une scène de théâtre de petites dimensions ou une scène très brève – pas nécessairement comique – d’une pièce traditionnelle. On l’emploie également pour désigner une représentation en miniature d’une scène de la vie quotidienne. Ce diminutif, s’il est parfaitement régulier, n’est cependant pas officiellement lexicalisé et reste donné comme une altération erronée de saynète. Rien pourtant ne devrait le condamner s’il est bien employé.

Des saynètes sont prévues durant l’entracte pour divertir le public.

Les acteurs de cette saynète improvisée sont remarquables.

Fièrement juché sur sa scénette, cet enfant donne son premier spectacle.

Les trois actes de cette pièce sont constitués de scénettes de moins d’une minute.

Les détails peints à la main de cette scénette sont d’un réalisme étonnant.

 

Préférer, selon le contexte, courte scène ou petite scène (ou tout autre équivalent) au problématique scénette est toutefois recommandé.

 

2 thoughts on “Saynète / Scénette

  1. Répondre darknote Avr 28,2017 18:06

    Bonjour,
    Le mot Scénette n’existe pas dans les dictionnaires Larousse et Le Petit Robert, le mot scénette n’existe pas
    https://www.projet-voltaire.fr/regles-orthographe/scenette-ou-saynete/

    • Répondre Correctissimo Avr 28,2017 22:28

      Bonjour, le mot « scénette » existe bel et bien, c’est un diminutif tout à fait régulier construit sur le modèle « maison/maisonnette ». Bien sûr, il ne désigne pas la même chose que « saynète » (mais tout cela est expliqué dans l’article, exemples à l’appui). Larousse et Robert, par ailleurs, sont loin de contenir tous les mots de la langue française.

Laisser un commentaire