Alternative

Une al­ter­na­tive est une si­tua­tion of­frant le choix entre deux pos­si­bi­li­tés. Ces deux pos­si­bi­li­tés, qui consti­tuent les termes de l’alternative, conduisent cha­cune à un abou­tis­se­ment dif­fé­rent (et s’excluent né­ces­sai­re­ment).

Il re­fu­sait dé­sor­mais toute sou­mis­sion. L’alternative était claire : la li­berté ou la mort.

Boire ou conduire, une al­ter­na­tive qui nous concerne tous.

 

Il est ainsi in­cor­rect de dire qu’on hé­site « entre deux al­ter­na­tives », puisque les deux op­tions qui s’offrent à nous consti­tuent, pré­ci­sé­ment, l’alternative (unique et en­glo­bante). Dans la me­sure où ce terme com­prend les deux pos­si­bi­li­tés, il ne s’emploie qu’au sin­gu­lier. On hé­site donc de­vant une al­ter­na­tive.

Il est faux éga­le­ment d’envisager « trois al­ter­na­tives », ou da­van­tage, lorsqu’on veut sim­ple­ment par­ler de pos­si­bi­li­tés, tout comme on ne peut dire que la « deuxième al­ter­na­tive » est pré­fé­rable à la pre­mière. Les termes so­lu­tions, dé­ci­sions, éven­tua­li­tés, pos­si­bi­li­tés, op­tions, choix… per­mettent d’éviter cet écueil.

Deux al­ter­na­tives op­tions s’offraient à lui : par­ler ou se taire.

L’autre al­ter­na­tive pos­si­bi­lité se­rait d’aller au res­tau­rant.

Il n’a pas eu d’autre al­ter­na­tive choix que de s’enfuir.

 

Tou­te­fois, lorsque plu­sieurs al­ter­na­tives se pro­duisent en même temps, le plu­riel est na­tu­rel­le­ment obli­ga­toire et il faut af­fron­ter toutes ces al­ter­na­tives en choi­sis­sant parmi les deux éven­tua­li­tés de cha­cune d’elles.

Deux al­ter­na­tives m’assaillent tous les ma­tins : thé ou café, et crois­sant ou pain au cho­co­lat.

Il y a bien deux al­ter­na­tives, com­pre­nant cha­cune deux pos­si­bi­li­tés.

 

En outre, bien que le mot al­ter­na­tive soit le plus sou­vent uti­lisé dans le sens de « so­lu­tion de re­change », ce glis­se­ment sé­man­tique est fau­tif.

On ne dira donc pas :

Le théâtre est com­plet, al­lons au ci­néma, c’est une bonne al­ter­na­tive.

Le pacs est une al­ter­na­tive au ma­riage.

L’éolien est l’une des al­ter­na­tives au nu­cléaire.