Correctissimo.fr - Correction de textes : orthographe, grammaire, typographie...



Correctissimo.fr - Correction de textes : orthographe, grammaire, typographie...

Correction éditoriale et réécriture

Notre métier

La correction éditoriale est un métier. Elle exige davantage qu’une parfaite maîtrise des règles grammaticales et orthographiques ou qu’un 10/10 en dictée. Elle nécessite un œil exercé capable de forcer les fixations sur chaque signe, une rigueur particulièrement poussée, une approche méthodique des textes, une expérience sensible de l’écrit, une grande capacité de concentration et différents types d’attention qui mettent en Å“uvre, entre autres, la mémoire photographique et l’analyse dissociée des éléments constitutifs d’un texte, sans jamais en négliger le sens. La correction nécessite en outre une parfaite connaissance des conventions typographiques.

La garantie d’une correction professionnelle

De nombreuses compétences linguistiques sont nécessaires pour assurer la pertinence et l’exactitude du message que vous transmettez. Notre métier et notre savoir-faire consistent à vous garantir un niveau d’excellence qui permette à votre texte d’être en parfaite adéquation avec vos idées. Nous mettons à votre service nos qualités rédactionnelles (contenu clair, solide, cohérent et adapté à votre demande) et vous assurons une forme impeccable et conforme à toutes les règles en vigueur (grammaticales, orthographiques, syntaxiques et typographiques).


CORRECTION ORTHOGRAPHIQUE ET GRAMMATICALE

CORRECTION LINGUISTIQUE, SÉMANTIQUE ET STYLISTIQUE

CORRECTION TYPOGRAPHIQUE ET HARMONISATION



Tarifs

Dangers et déficiences de la correction automatique

Nous ne le rappellerons jamais assez, la correction automatique sur Word est inefficace, tout comme celle des logiciels spécialisés qui, certes, permettent de déceler quelques coquilles, mais n’en restent pas moins des correcteurs incompétents. Les utilitaires de vérification orthographique et grammaticale fonctionnent sur un mode rudimentaire : ils comparent les mots de votre texte avec ceux présents dans leur base de données et indiquent la présence d’une « faute Â» si un mot mal orthographié lui est signalé comme tel. Cela traduit simplement une corrélation inexistante avec les éléments stockés. Nous ne nions pas l’utilité de cette fonction lorsqu’il s’agit d’effectuer le remplacement automatique de toutes les occurrences erronées d’un terme, de s’assurer que des lettres n’ont pas été inversées ou que deux mots n’ont pas été accolés par erreur. Si toutes ces petites vérifications débouchent la plupart du temps sur des rectifications élémentaires proposées par le correcteur automatique, il semble en revanche moins réaliste d’attendre d’une simple machine un discernement qualifié dans les registres sémantique et stylistique (connotations contextuelles, effets sonores, élégance, etc.). En effet, un correcteur automatique soulignera l’erreur dans la proposition « les chats miaule Â», mais acceptera « les chats aboient Â», qui ne présente aucune erreur grammaticale mais qui, sauf à vouloir rendre compte d’un univers singulièrement dissocié, présente une incohérence sémantique. « Corriger Â» un texte avec ces outils est un vain exercice, seul un Å“il expert et entraîné peut en déceler les imperfections, qu’elles soient d’ordre grammatical, orthographique, syntaxique, typographique, sémantique, stylistique ou graphique.