Bip sonore

Bip sonore
Pré­cé­dée par le dé­modé « si­gnal so­nore » lorsque les ré­pon­deurs té­lé­pho­niques ont fait leur ap­pa­ri­tion, l’expression bip so­nore est aujourd’hui consi­dé­rée comme un pléo­nasme, dans la me­sure où un bip ne peut se ma­ni­fes­ter au­tre­ment que par un son. Mais, comme sou­vent dans ce genre de cas, il est pos­sible d’imaginer des si­tua­tions hau­te­ment im­pro­bables dans ...

Incessamment sous peu

Incessamment sous peu
Lorsqu’on dé­sire an­non­cer qu’un évé­ne­ment va se pro­duire très pro­chai­ne­ment, l’expression « in­ces­sam­ment sous peu » est sans doute celle qui vient le plus na­tu­rel­le­ment. Il est ce­pen­dant dé­con­seillé de l’utiliser – bien qu’elle soit très ré­pan­due – dans la me­sure où il s’agit d’un pléo­nasme. In­ces­sam­ment, dans son ac­cep­tion pre­mière, si­gni­fie « sans cesse », « conti­nuel­le­ment », mais est ...

Saupoudrer de sel

Saupoudrer de sel
Si le verbe sau­pou­drer si­gni­fie aujourd’hui et de­puis des siècles ré­pandre, dis­per­ser, par­se­mer une sub­stance pou­dreuse, éty­mo­lo­gi­que­ment et dans son sens strict il si­gni­fie pou­drer de sel (du la­tin sal et de pou­drer). « Sau­pou­drer de sucre » (ou de fa­rine) de­vrait donc n’avoir au­cun sens, de même que « sau­pou­drer de sel » de­vrait être consi­déré comme un ...

Le gîte et le couvert

Le gîte et le couvert
Dans l’usage, of­frir à quelqu’un le gîte et le cou­vert, c’est lui of­frir un en­droit où pas­ser la nuit (le gîte) et de quoi man­ger (le cou­vert). Bien que le cou­vert puisse s’entendre comme tout ce que l’on dis­pose sur la table en vue d’un re­pas, dans cette ex­pres­sion il s’agit de ce que l’on ...