La féminisation des mots

La féminisation des mots
La re­mise en cause de la pré­émi­nence lin­guis­tique du genre mas­cu­lin par la fé­mi­ni­sa­tion de cer­tains sub­stan­tifs en­traîne en­core de mul­tiples dif­fi­cul­tés dont la per­sis­tance pa­raît te­nir au conflit de la langue fran­çaise aca­dé­mique et de la re­ven­di­ca­tion d’égalité so­ciale et in­di­vi­duelle de la femme. La fé­mi­ni­sa­tion des noms de mé­tiers, en par­ti­cu­lier, est l’occasion ...

L’origine de la coquille

L'origine de la coquille
Ce que l’on nomme tra­di­tion­nel­le­ment « co­quille » dans le par­ler des mé­tiers de l’édition est lié le plus sou­vent à un dé­faut d’attention ayant per­mis l’addition ou la sup­pres­sion mal­en­con­treuse d’un ca­rac­tère, voire de plu­sieurs, ou en­core une in­ver­sion, une in­ter­ver­sion ou une sub­sti­tu­tion de lettres ou d’éléments de la com­po­si­tion.

La correction automatique

La correction automatique
Au cœur d’un dé­bat très ac­tuel, cette nou­velle tech­nique d’aide à la cor­rec­tion consti­tue aux yeux de cer­tains une me­nace évi­dente pour la langue ainsi que pour la pro­fes­sion. D’autres sont en­chan­tés par cette sim­pli­cité à por­tée de clic. La cor­rec­tion au­to­ma­tique s’est dé­ve­lop­pée avec la po­pu­la­ri­sa­tion des or­di­na­teurs in­té­grant des lo­gi­ciels de trai­te­ment de ...